Accueil > Version française > Code de la route > Responsabilité pénale des conducteurs > En cas de fuite

En cas de délit de fuite

Code pénal - Partie législative



Article 434-10

Modifié par Loi n°2003-495 du 12 juin 2003 - art. 3 (V)

Le fait, pour tout conducteur d’un véhicule ou engin terrestre, fluvial ou maritime, sachant qu’il vient de causer ou d’occasionner un accident, de ne pas s’arrêter et de tenter ainsi d’échapper à la responsabilité pénale ou civile qu’il peut avoir encourue, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30000 euros d’amende.

Lorsqu’il y a lieu à l’application des articles 221-6 et 222-19, les peines prévues par ces articles sont portées au double hors les cas prévus par les articles 221-6-1, 222-19-1 et 222-20-1.