Accueil > Version française > Code de la route > Arrêtés d’appplication > Voirie et signalisation routière > Arrêté n° 840 CM du 30 août 1985 fixant la signification et (...)

CHAPITRE XII - SIGNAUX TEMPORAIRES



Art. 54. – Les panneaux et dispositifs de signalisation temporaires énumérés ci-dessous sont employés pour la signalisation de tout obstacle ou danger dont l’existence est elle-même temporaire ou pour remplacer, temporairement, tout autre dispositif de signalisation.

-  Panneaux AK 1a et AK 1b Virage.

-  Panneaux AK 2 Cassis , dos d’âne.

-  Panneaux AK 3, AK 3a, AK 3b Chaussée rétrécie.

-  Panneaux AK 4 Chaussée glissante.

-  Panneau AK 5 Travaux.

Ce panneau impose aux usagers le respect d’une règle élémentaire de prudence consistant à prévoir la possibilité d’avoir à adapter leur vitesse aux éventuelles difficultés du passage en vue d’assurer leur propre sécurité, celle des autres usagers de la route et celle du personnel du chantier.

-  Panneau AK 14 Autres dangers.

La nature du danger peut ou non être précisée par une inscription.
-  Panneau AK 17 Annonce de signaux lumineux réglant la circulation.

-  Panneau AK 22 Projection de gravillons.

-  Fanion K 1 Signalisation d’un obstacle temporaire de faible importance ou complément d’une signalisation de danger, avancée ou de position.

-  Barrage K 2 Signalisation de position de travaux ou de tout autre obstacle de caractère temporaire.

-  Panonceau K 4 Indication de la nature de l’obstacle temporaire ou du chantier.

-  Dispositif conique K 5a, piquet K 5b, balise d’alignement K 5c – Signalisation de position des limites d’obstacles temporaires.

-  Panneau K 6 – Indications diverses.

-  Barrière K 8 Signal de position d’une déviation ou d’un rétrécissement temporaire de chaussée.

-  Piquet mobile K 10a.

-  Disque lumineux K 10b.

-  Feu fixe de signalisation K 13a.

-  Feu clignotant de signalisation K 13b.

-  Guirlande K 14 Signal de délimitation de chantier.

-  Portique K 15 Signal de présignalisation de gabarit limité.

-  Panneau KC 1 Indication de chantier important.

-  Panneau KD 2 Présignalisation de déviation.

-  Panneau KD 2bis Présignalisation de déviation catégorielle.

-  Panneau KD 3a et KD 3b Présignalisation de l’origine d’un itinéraire de déviation.

-  Panneau KD 3a bis et KD 3b bis Présignalisation de l’origine d’un itinéraire de déviation catégorielle.

-  Panneau KD 3c Présignalisation d’une intersection sur un itinéraire de déviation.

-  Panneau KD 3c bis Présignalisation d’une intersection sur un itinéraire de déviation catégorielle.

-  Panneau KD 4 Direction de déviation avec mention de la ville.

-  Panneau KD 4 bis Direction de déviation catégorielle avec mention de la ville.

-  Panneau KD 5 Direction de déviation.

-  Panneau KD 5 bis Direction de déviation catégorielle.

-  Panneau KD 6 Confirmation de déviation.

-  Panneau KD 7 Fin de déviation.

-  Panneau KD 8 Présignalisation de changement de chaussée.

-  Panneau KD 9 Affectation de voies.

-  Panneau KD 10 Annonce de la réduction du nombre de voies libres à la circulation sur routes à chaussées séparées.

Les panneaux AK sont conformes aux normes décrites au chapitre II sauf pour le fond et le listel qui sont de couleur jaune.

Le barrage K 2, les dispositifs K 5a, K 5b et K 5c, la barrière K 8, la barre transversale du portique K 15, comportent des bandes alternativement rouges et blanches.

Le panneau K 4, les panneaux K 6, KC 1, KD 2, KD 3, KD 4, KD 5, KD 6, KD 7, KD 8 et KD 9 sont de forme rectangulaire, terminés en pointe de flèche pour les panneaux KD 4 et KD 5. Ils sont à fond jaune avec listel noir. Les symboles et inscriptions sont noirs.

Art. 55. – Pour la signalisation de position d’un obstacle sur la chaussée ou la délimitation soit d’une aire de cette chaussée devenue inopinément dangereuse, soit de voies provisoires de circulation, les services de police, de gendarmerie ou de voirie peuvent utiliser des matériels à bandes réflectorisées alternativement blanches et rouges.

La pose par un conducteur de matériels analogues sur son propre véhicule ou sur tout autre véhicule immobilisé sur la chaussée par cas de force majeure est autorisé lorsqu’il apparaît utile de procéder à cette signalisation dans l’intérêt de la sécurité générale.