Accueil > Version française > Actualités > Campagne médiatique

Ceinture à l’arrière

Le port de la ceinture à l’arrière des véhicules



Bouclez la !!!!

Depuis le 1er mai 2009 la ceinture à l’arrière est obligatoire.
Les passagers arrière risquent l’éjection au même titre que les passagers avant, par le pare-brise ou les fenêtres latérales.

Dans un choc à 50 km/heure, le siège avant, bien loin de protéger les passagers arrière se transforment en mur de béton sur lequel ils viennent s’écraser.

Enfin, le passager non ceinturé représente un danger pour le conducteur et le passager à l’avant du véhicule. En effet, dans un choc frontal à 70km/heure, un adulte de 60kg se transforme en projectile de 1.8 tonne.

Avec la ceinture, le risque d’être tué ou grièvement blessé est divisé par 2.2 en Polynésie française.

Entre 2004 et 2006, dans les îles du vent, sur 302 accidents, 71% des passagers ayant mis la ceinture s’en étaient sortis indemnes, contre seulement 29% pour les passagers non attachés (source : étude menée par la délégation à la sécurité routière en 2007).

Face à ce constat, le Pays a décidé de faire évoluer la réglementation et de rendre obligatoire le port de la ceinture à l’arrière.

Une campagne médiatique s’est déroulée entre avril et mai 2009. Elle est parallèlement renforcée par des actions de proximité grâce à des outils pédagogiques tels le test choc et le simulateur de retournement.

Le non port de la ceinture est puni d’une contravention de 4ème classe soit 16 100 FCFP.


Portfolio

Visuel de campagne