Accueil > Version française > Usagers > Permis de conduire > L’inscription à l’examen du permis de conduire

3.2.3.9 L’échec à l’examen



L’article 142 du code de la route prévoit qu’en cas d’échec, de nouvelles épreuves ne peuvent être subies qu’après expiration d’un délai qui ne saurait être inférieur à six jours.

Retour au sommaire